Passer au contenu principal

Basic Take Command Concepts et interface utilisateur

Le intégré Take Command L’environnement fournit un énorme gain de productivité. Ce tutoriel décrit le Take Command Fonctionnalités de l'environnement et comment les utiliser pour augmenter votre capacité à travailler dans l'environnement de la console.

Vue d'ensemble

Take Command est composé de quatre éléments qui travaillent en étroite collaboration :

Take Command Environnement - Un environnement de développement et d'exploitation riche qui vous permet de :

  • Gérer les fichiers et examiner les résultats de la manipulation des fichiers
  • Créer et modifier des scripts de commande
  • Scripts de débogage
  • Hébergez, gérez et contrôlez simultanément plusieurs applications de console dans des fenêtres à onglets, y compris natives. Take Command consoles, CMD, PowerShell et bash
  • Couper et coller du texte
  • Glissez et déposez des fichiers dans des fenêtres à onglets à partir d'un environnement de type Explorateur, d'autres applications ou du bureau.

TCC (Take Command Console) - Un processeur de commandes ascendant compatible avec (et remplaçant) CMD.EXE, le processeur de commandes par défaut dans Windows XP/2003/Vista/2008/7/2012/10/2016/11/2022. TCC est considérablement amélioré avec des milliers de fonctionnalités supplémentaires, qui offrent la possibilité de :

  • Exécutez des commandes de manière interactive, telles que DIR, COPY, etc.
  • Exécutez de manière interactive des fichiers de scripts par lots, tels que les scripts .CMD, .BAT ou .BTM
  • Exécutez des scripts par lots en tant que processus en arrière-plan basés sur des planifications chronométrées ou des déclencheurs opérationnels, tels que des modifications dans l'environnement système.

Take Command Langue - Un langage de script mature basé sur et compatible avec CMD.EXE, mais massivement amélioré. Il comprend:

  • 265+ commandes internes
  • Plus de 440 fonctions
  • 340+variables
  • Des centaines de commutateurs supplémentaires pour les commandes compatibles CMD (telles que COPY, DEL, DIR et START).
  • Fonctionnalités sous-jacentes supplémentaires, telles que la possibilité de traiter les répertoires FTPS et HTTPS comme s'il s'agissait de répertoires locaux

IDE graphique intégré avec des fenêtres d'édition à onglets et un débogueur de fichiers batch (compatible avec CMD ou TCC fichiers batch), avec :

  • Pas à pas
  • Points d'arrêt
  • Coloration syntaxique
  • Info-bulles (pour afficher la syntaxe de la commande ou la valeur actuelle de la variable)
  • les signets du MSEPSH
  • Variable, alias, pile d'appels, points d'arrêt, environnement et fenêtres de surveillance

Les Take Command Environnement

Avant que Xerox ne crée le concept d’environnement graphique à la fin des années 1970, il existait une ligne de commande. Saisie versus sélection avec une souris. La plupart des gens préfèrent les systèmes de fenêtrage, mais à ce jour, de nombreuses personnes effectuent encore une grande partie de leur travail en ligne de commande, car pour de nombreuses tâches, c'est beaucoup plus efficace.

In Take Command, l'interface graphique et la ligne de commande fonctionnent ensemble pour vous rendre plus efficace :

  • Un environnement de fenêtrage - Vous pouvez ainsi faire des choses comme glisser-déposer, couper-coller, configurer des tâches courantes sous forme d'icônes, etc.
  • Un gestionnaire de fichiers de type Explorateur Windows - Ainsi, vous pouvez voir le système de fichiers pendant que vous travaillez en ligne de commande
  • Gestionnaire de console à onglets - Vous offrant la possibilité d'organiser et d'utiliser facilement plusieurs consoles simultanément (comme Take Command, CMD, PowerShell, bash, etc.)

Pourquoi avons-nous fait cela ?

Beaucoup de gens nous demandent pourquoi nous avons fusionné un gestionnaire de fichiers de type Explorateur Windows avec un gestionnaire de console à onglets. Invariablement, leur première réaction est de nous demander comment se débarrasser des composants Explorer. Une semaine plus tard, ils utilisent quotidiennement les nouvelles fonctionnalités et en redemandent.

C'est assez simple. Premièrement, certaines activités simples sont plus faciles à réaliser dans un environnement graphique. Ainsi, le fait d'avoir le gestionnaire de fichiers directement à cet endroit facilite l'exécution de ces tâches sans avoir à rechercher l'Explorateur Windows. Deuxièmement, lorsque vous travaillez en ligne de commande et manipulez des fichiers, vous pouvez voir immédiatement les résultats des actions que vous avez entreprises. Troisièmement, vous pouvez glisser et déposer les noms de fichiers dans la console.

Dans l’ensemble, il s’avère que ces fonctionnalités vous font vraiment gagner du temps. Vous vous demanderez pourquoi personne n’a fait ça avant !

L'image suivante montre les principes de base Take Command environnement:


Les éléments clés de l'interface sont :

1. Barre de menu -- Il s'agit d'une barre de menus Windows améliorée. Il permet d'accéder aux fonctionnalités de base de n'importe quel programme Windows, telles que couper et coller, options, aide, etc. Vous pouvez le déplacer et le réancrer, le personnaliser et attribuer des touches de raccourci.

2. Vue de dossier --La vue des dossiers est similaire à l'arborescence des dossiers standard de l'Explorateur Windows. Vous pouvez voir tous les périphériques système principaux (lecteurs de disque, périphériques réseau, etc.) et les développer ou les réduire pour voir la structure des dossiers sous-jacents. Vous ne verrez aucun fichier dans cette vue.

Utilisation du masquage automatique

Dans le coin supérieur droit de la vue des dossiers se trouve une « épingle ». Si vous sélectionnez cette épingle, la vue des dossiers sera mise en mode masquage automatique pour augmenter la quantité d'espace de travail de la console. Placer le curseur sur l'onglet du dossier résultant sur le côté gauche de l'écran ramènera la vue. Vous pouvez revenir à l'état normal en sélectionnant la broche une seconde fois. Cela fonctionne également pour la vue Liste.

Vous pouvez modifier les vues de liste et de dossier à partir d'une console

Vous pouvez également modifier les vues Dossier et Liste pour suivre les actions dans l'une des consoles. Tapez ce qui suit à l'invite de la console et observez les résultats :

CDD /tc:\

Le commutateur /t indique Take Command qu'il doit changer les vues Liste et Dossier

3. Voir la liste -- La vue Liste affiche les fichiers (et dossiers) contenus dans l'élément sélectionné dans la vue Dossier. Lorsque vous modifiez la sélection dans la vue des dossiers, celle-ci changera immédiatement pour suivre. Vous pouvez également faire en sorte que la vue des dossiers suive les actions dans la console

4. Affichage de la console -- Vous pouvez ouvrir une ou plusieurs consoles sous forme d'onglets individuels (à la Firefox) dans cette section. Il existe plusieurs façons d'ajouter un nouvel onglet de console :

  • Double-cliquez sur la barre d'onglets pour ouvrir une nouvelle fenêtre de console
  • Faites un clic droit sur la barre d’en-tête de la vue console et sélectionnez « nouvel onglet ». Cela ouvrira un nouvel onglet de console basé sur la variable COMSPEC actuelle (généralement Take Command Console)
  • Sélectionnez «Onglets - Nouvel onglet» dans la barre de menu. Cela ouvrira également un nouvel onglet de console basé sur la variable COMSPEC
  • Si vous souhaitez ouvrir une nouvelle console différente de COMSPEC, sélectionnez « Onglets - Exécuter ». Cela ouvrira une boîte de dialogue qui vous permettra de saisir le nom du programme console (par exemple, CMD, Powershell, etc.). N'oubliez pas d'inclure le chemin d'accès complet à la nouvelle console, sauf s'il est déjà défini dans l'environnement. Vous pouvez également spécifier le répertoire par défaut pour le nouvel onglet de la console.
  • Vous pouvez également configurer les onglets de la console pour qu'ils s'ouvrent automatiquement au démarrage. Ceci sera discuté dans la section suivante sur les options.

5. Trouvez - Find recherchera une chaîne de texte spécifiée quelque part dans l'onglet actif de la console. Vous pouvez également effectuer une recherche à l'aide d'expressions régulières. L'outil Rechercher conserve un historique récent de vos recherches qui peut être rappelé dans la liste déroulante.

6. Vues -- Permet à la vue Liste d'être configurée comme :

  1. Grandes icônes
  2. Liste (avec le nom et la petite icône affichés)
  3. Détail (avec noms et données associées affichés)

7. Historique des dossiers -- Fournit un historique des répertoires les plus récents sélectionnés dans la vue des dossiers. Les répertoires précédents peuvent être rappelés dans la liste déroulante. Vous pouvez également saisir un nom de dossier directement dans ce champ pour accéder à ce dossier.

8. Filtre -- Vous pouvez filtrer ce qui est affiché dans la vue Liste en saisissant ici une chaîne de filtre. Par exemple,

« *.pdf » affichera uniquement les fichiers PDF. « D*.pdf » affichera uniquement les fichiers PDF commençant par « D ». Vous pouvez également filtrer en fonction d'expressions régulières. Comme pour les autres cases de sélection, vous avez accès à l’historique récent.

9. Modifier/Déboguer -- Appuyer sur ce bouton ouvrira une session d'édition/débogage. Dans cette nouvelle fenêtre, vous pouvez éditer et déboguer des programmes batch écrits dans le langage CMD et le langage largement étendu TCClangue. Ceci est abordé plus en détail dans un didacticiel ultérieur. Il est également utile de noter que l’éditeur et les fonctions de débogage fonctionneront avec les fichiers batch CMD.EXE, offrant ainsi un environnement de développement bien amélioré.

10. Barre d'outils des onglets -- La barre d'outils d'onglets permet à chaque utilisateur de configurer jusqu'à 20 onglets de barre d'outils (avec jusqu'à 50 boutons chacun) pour exécuter des activités courantes. Ces boutons peuvent exécuter :

  1. Commandes internes
  2. Commandes/programmes externes
  3. Programmes batch
  4. Alias
  5. Modifier les vues actuelles des dossiers/listes
  6. Transférer les frappes au clavier vers la fenêtre de l'onglet actif

Pour configurer un nouveau bouton, faites un clic droit sur une partie vide de la barre d'outils des onglets et sélectionnez « Ajouter un bouton ». (Vous pouvez modifier un bouton existant en cliquant avec le bouton droit sur le bouton.) La boîte de dialogue suivante apparaîtra :

  • Action de démarrage -- Un bouton de la barre d'outils exécutera l'une des trois actions de base. Il peut soit :
    • Ouvrez un nouvel onglet exécutant le programme que vous spécifiez dans le champ Commande)
    • Envoyer des frappes au clavier vers l'onglet actuel (par exemple, commandes, alias, etc.)
    • Changez le répertoire des dossiers, comme CDD /T, mais il le fait sans avoir à invoquer un TCC fenêtre à onglets. (Utile pour créer des boutons permettant de modifier la vue Dossiers/Liste vers les répertoires couramment utilisés.)

Une note sur l'interprétation des frappes

Si l'onglet envoie des frappes au clavier à l'onglet actuel, le texte est dans le même format que la commande KEYSTACK dans TCC.

Le texte saisi entre guillemets doubles, par exemple "abc", sera envoyé tel quel à l'application console active. Les seuls éléments autorisés en dehors des guillemets sont les noms de clés, les options /W et un nombre de répétitions.

If nom de clé est un nombre, il est interprété comme une valeur de caractère ASCII.

Répétition. Envoyer nom de clé plusieurs fois, faites-le suivre d'un espace, d'un crochet gauche [, du nombre de répétitions et d'un crochet droit ]. Par exemple, la commande ci-dessous enverra la touche Entrée 4 fois :

entrez [4]

Le nombre de répétitions ne fonctionne qu'avec un nom de clé individuel. Il ne peut pas être utilisé avec des chaînes entre guillemets. Vous devez avoir un espace vide entre le nom de clé et le nombre de répétitions.

  • Séparateur -- Vous pouvez également spécifier qu'il y aura un séparateur (espace supplémentaire) entre ce bouton de la barre d'outils et le bouton précédent dans la liste – généralement pour des raisons esthétiques. Vous pouvez définir un bouton de barre d'outils pour afficher une icône, une étiquette de texte ou les deux. Vous devez spécifier les champs Icône ou Étiquette. Si vous entrez les deux, Take Command affichera le texte à droite de l’icône sur le bouton.
  • Champ d'icône -- Saisissez le nom de fichier de l'icône (.ico) que vous souhaitez afficher sur le bouton. Si vous spécifiez un nom de fichier .exe, Take Command utilisera la première icône de ce fichier. Vous pouvez utiliser le bouton Parcourir pour rechercher le fichier.
  • Champ d'étiquette -- saisissez le texte que vous souhaitez afficher sur le bouton.
  • Champ de commande -- vous pouvez saisir soit la commande à lancer dans une nouvelle fenêtre ("Démarrer une nouvelle fenêtre"), soit les frappes à envoyer à l'onglet courant ("Envoyer à l'onglet courant"). Vous pouvez également utiliser le bouton Parcourir pour rechercher un fichier à saisir au début du champ Commande.
  • Champ Répertoire -- Si vous démarrez une nouvelle fenêtre, le champ Répertoire définira le répertoire de démarrage de la commande. Vous pouvez utiliser le bouton Parcourir pour trouver le répertoire.

Si vous quittez en choisissant le OK bouton, toutes les modifications que vous avez apportées seront enregistrées dans TCMD.INI et rechargées automatiquement au prochain démarrage Take Command. Si vous utilisez le bouton Annuler, vos modifications seront ignorées.