Objectif :Enregistrez une copie du lecteur de disque actuel, du répertoire, de l'environnement, des listes d'alias et de fonctions, ainsi que des caractères spéciaux.

 

Format:SETLOCAL [GLOBALISTES]

 

MONDIALISTESAlias ​​globaux / fonctions de variables utilisateur

 

Voir aussi: ENDLOCAL.

 

Usage:

 

SETLOCAL peut être utilisé sur la ligne de commande, dans les alias, dans les fonctions de bibliothèque et dans les fichiers batch.

 

SETLOCAL sauvegardera :

 

le lecteur de disque et le répertoire par défaut

l'environnement,

la liste des alias

la liste des fonctions définies par l'utilisateur

La pile de répertoires (PUSHD)

le jeu de caractères spéciaux (séparateur de commande, caractère d'échappement, caractère de paramètre, séparateur décimal et séparateur de milliers)

le SETDOS /X mise

le SETDOS /F mise

 

Après avoir utilisé SETLOCAL, vous pouvez modifier les valeurs de tout ou partie des éléments ci-dessus, puis restaurer les valeurs d'origine avec un ENDLOCAL commande, ou simplement en quittant le fichier batch.

 

SETLOCAL n'enregistre pas l'historique des commandes ni les variables du tableau.

 

Si vous avez des alias et/ou des fonctions globales, SETLOCAL les copiera désormais dans une liste locale pour la durée de SETLOCAL. Le ENDLOCAL correspondant les réinitialisera dans la liste globale. Si vous avez défini des alias ou des fonctions locales et globales, SETLOCAL enregistrera uniquement la liste locale (qui sera restaurée par ENDLOCAL).

 

SETLOCAL prend en charge les arguments EnableExtensions, DisableExtensions, EnableDelayedExpansion et DisableDelayedExpansion de CMD. (Bien qu'ils ne soient pas nécessaires, puisque TCC soit les définit par défaut, soit via la commande OPTION.)

 

Par exemple, ce fragment de fichier batch enregistre tout, supprime tous les alias afin que les alias n'affectent pas les commandes du fichier batch, modifie le disque et le répertoire, modifie le séparateur de commandes, exécute un programme, puis restaure les valeurs d'origine :

 

setlocal

unalias *

cdd d:\test

setdos /c~

programme ~ echo Terminé !

endlocal

 

SETLOCAL et ENDLOCAL peuvent être imbriqués jusqu'à 32 niveaux dans chaque fichier batch. Vous pouvez également avoir plusieurs SETLOCAL / ENDLOCAL paires dans un fichier batch, et les fichiers batch imbriqués peuvent chacun avoir leur propre SETLOCAL / ENDLOCAL paires.

 

SETLOCAL ne remplace pas le Alias ​​locaux option de configuration. Par conséquent, changer les alias à l'intérieur d'un SETLOCAL / ENDLOCAL paire affecte la définition des alias d'autres sessions exécutées simultanément de TCC.

 

Vous pouvez également utiliser SETLOCAL et ENDLOCAL dans un alias ou sur la ligne de commande. Le niveau d'imbrication maximum à partir d'une ligne de commande ou d'un alias est de 32 niveaux. Contrairement aux fichiers batch, vous êtes responsable de faire correspondre les valeurs SETLOCAL / ENDLOCAL appels depuis un alias ou une ligne de commande ; TCC n'effectuera pas un ENDLOCAL automatique.

 

Un ENDLOCAL est effectué automatiquement à la fin d'un fichier batch, ou au retour d'un "GOSUB filename". Si vous appelez un fichier batch à partir d'un autre sans utiliser NOUS CONTACTEZ, le premier fichier batch est terminé et un automatique ENDLOCAL est effectuée; le deuxième fichier batch hérite des paramètres tels qu'ils étaient avant tout SETLOCAL.

 

Vous pouvez "exporter" des variables modifiées depuis un bloc SETLOCAL/ ENDLOCAL. Voir ENDLOCAL pour en savoir plus.

 

options:

 

MONDIALISTESEmpêcher SETLOCAL de basculer vers les alias locaux et les listes de fonctions variables définies par l'utilisateur pendant la durée de SETLOCAL.