Objectif :Afficher ou régler le TCC paramétrage

 

Format:SETDOS [/A? /C? /D? /E? /Fn.n /G ?? /Je[+|-] commander /M? /N? /P? /S?:? /V? /X[+|-]n]

 

/A(NSI)

/M(ode pour l'édition)

/Composé)

/N(o frappeur)

/D(descriptions)

/P(caractère de paramètre)

/Caractère d'échappement)

/S(forme du curseur)

/F(ormat pour @EVAL)

/Verbeux)

/G (séparateurs numériques)

/X (extension, caractères spéciaux)

/Interne)


       

Voir aussi: OPTION.

 

Usage:

 

SETDOS vous permet de personnaliser certains aspects de TCC en fonction de vos goûts personnels ou de la configuration de votre système.

 

Vous pouvez afficher la valeur de toutes les options SETDOS en entrant la commande SETDOS sans paramètre.

 

La plupart des options SETDOS peuvent également être modifiées dans le boîtes de dialogue de configuration. Le nom de l'option de configuration correspondante est répertorié avec chaque option SETDOS ci-dessous ; si aucune n'est répertoriée, cette option ne peut pas être définie à partir des boîtes de dialogue de configuration. Vous pouvez également définir les options SETDOS dans votre TCSTART ou un autre fichier de démarrage (voir Fichiers batch automatiques), dans les alias ou sur la ligne de commande.

 

Remarque:  La fonctionnalité de l'option "/Y" ("debug", n'est plus supportée) des versions précédentes a été déplacée vers BDEBUGGER commander.

 

Droit des successions

 

Lorsqu'une nouvelle instance de la commande est démarrée, elle hérite du RÉGLAGES caractéristiques définies par l'instance la plus récemment démarrée de TCC.        

 

options:

 

/A[ANSI] Cette option détermine si Prise en charge ANSI X3.64 est autorisé. / A1 permet le traitement des chaînes ANSI X3.64. Le défaut de / A0 désactive les chaînes ANSI X3.64. Voir le Référence des commandes ANSI X3.64 pour une liste des séquences ANSI X3.64 prises en charge par TCC. Voir aussi : le Couleurs ANSI option de configuration et le _ANSI variable interne.

 

/C[Séparateur de commandes] Cette option définit le caractère utilisé pour séparer plusieurs commandes sur la même ligne. La valeur par défaut est l'esperluette [&]. Vous ne pouvez utiliser aucun des redirection personnages (| >), ou un espace, une tabulation, une virgule ou un signe égal comme séparateur de commande. Le séparateur de commandes est enregistré par setlocal et restauré par ENDLOCAL. L'exemple suivant remplace le caractère séparateur par un tilde [~]:

 

setdos /c~

 

/D[Descriptions et nom de la description] Cette option contrôle si les commandes de traitement de fichiers telles que COPY, DEL, MOVEet REN traiter les descriptions des fichiers ainsi que les fichiers auxquels ils appartiennent. /D1 active le traitement des descriptions, ce qui est la valeur par défaut. /D0 désactive le traitement de la description. Voir aussi : le Activer les descriptions option de configuration.

 

Vous pouvez également utiliser /D pour définir le nom du fichier caché dans chaque répertoire contenant des descriptions de fichiers. Pour ce faire, suivez /D avec le nom du fichier entre guillemets :

 

setdos /d"files.bbs"

 

Utilise cette option avec prudence, car changer le nom du fichier de description rendra difficile le transfert des descriptions de fichiers vers un autre système.

 

/E[Caractère d'échappement] Cette option définit le caractère utilisé pour supprimer la signification normale du caractère suivant. Tout caractère suivant le caractère d'échappement sera transmis sans modification à la commande. Le caractère d'échappement par défaut est un caret [^]. Vous ne pouvez utiliser aucun des redirection personnages (| >) ou un espace, une tabulation, une virgule ou un signe égal comme caractère d'échappement. Le caractère d'échappement est enregistré par setlocal et restauré par ENDLOCAL. Certains personnages (b, c, e, f, k, n, q, r, set t) ont une signification particulière lorsqu'ils sont immédiatement précédés du caractère d'échappement.

 

/F[@EVAL maximum et minimum]  Cette option vous permet de définir la précision d'affichage décimal par défaut pour le @EVAL fonction variable. La précision maximale est de 20,000 10,000 chiffres à gauche du point décimal et de 10,000 XNUMX chiffres à droite du point décimal. (Vous pouvez spécifier jusqu'à XNUMX XNUMX chiffres dans un calcul @EVAL en utilisant l'option =x,y option.)

 

Le format de cette option est /Fx.y, où la valeur x définit le nombre minimum de chiffres à droite de la virgule décimale et la valeur y définit le nombre maximum de chiffres. Vous pouvez utiliser =x,y au lieu de =xy si la virgule est votre séparateur décimal. Les deux valeurs peuvent être comprises entre 0 et 10. Vous pouvez spécifier l'une ou les deux valeurs : / F2.5, / F2et /F.5 sont toutes des entrées valides. Si x est supérieure y, il est ignoré ; si seulement x est spécifié, y est défini sur la même valeur (par exemple / F2 équivaut à / F2.2). Voir le @EVAL Précision option de configuration pour définir la précision lorsque TCC départs; voir le @EVAL fonction si vous souhaitez définir la précision d’affichage pour un seul calcul.

 

/G[Caractères décimaux et séparateurs de milliers] Cette option définit le Décimal et Des milliers caractères séparateurs. Le format est /Gxy où "x" est le nouveau séparateur décimal et "y" est le nouveau séparateur des milliers. Les deux personnages doivent être inclus. Les seuls paramètres valides sont /G., (le point est le séparateur décimal, la virgule est le séparateur des milliers) ; /G,. (l'inverse); ou /G0 pour supprimer tout paramètre personnalisé et utiliser les séparateurs par défaut associés à votre code de pays actuel (c'est la valeur par défaut).

 

Le séparateur décimal est utilisé pour @EVAL, numérique IF et IFF tests, numéros de version et autres utilisations similaires. Le séparateur des milliers est utilisé pour la sortie numérique et est ignoré lors de l'exécution de calculs dans @EVAL.

 

/ICette option vous permet de désactiver ou d'activer les commandes internes. Pour désactiver une commande, faites précéder le nom de la commande d'un moins [-]. Pour réactiver une commande, faites-la précéder d'un plus [+]. Par exemple, pour désactiver la commande interne LIST afin de forcer TCC pour utiliser une commande externe :

 

setdos /i-list

 

Pour réactiver toutes les commandes désactivées, utilisez /JE*.

 

/M[Mode d'édition] Cette option contrôle le mode d'édition de ligne initial. Pour démarrer en mode overstrike au début de chaque ligne de commande, utilisez / M0 (le défaut). Pour démarrer en mode insertion, utilisez / M1). Voir aussi : le Mode d'édition option de configuration.

 

/N[NoClobber] Cette option contrôle la sortie redirection. / N0 signifie que les fichiers existants seront écrasés par la redirection de sortie (avec >) et celui annexant (avec >>) ne nécessite pas que le fichier existe déjà. C'est la valeur par défaut. / N1 signifie que les fichiers existants ne peuvent pas être écrasés par la redirection de sortie et que lors de l'ajout, le fichier de sortie doit exister. UN / N1 le réglage peut être annulé avec le [!] personnage. Voir aussi : le Protéger le fichier de sortie redirigé option de configuration.

 

/P[Caractère de paramètre] Cette option définit le caractère utilisé après un signe de pourcentage pour spécifier tout ou partie des paramètres de ligne de commande restants dans un fichier batch or alias. La valeur par défaut est le signe dollar [$]. Le caractère du paramètre est enregistré par setlocal et restauré par ENDLOCAL.

 

/S[Insérer et écraser le curseur] La taille du curseur est saisie en pourcentage du nombre total de caractères. la taille. Les valeurs par défaut sont 10:100 (un curseur de soulignement de 10 % pour le mode de frappe et un curseur de bloc de 100 % pour le mode d'insertion). En raison de la façon dont les pilotes vidéo remapper la forme du curseur, vous risquez de ne pas obtenir une progression fluide de la taille du curseur de 1 % à 100 %. (Vous pouvez désactiver le curseur en spécifiant une taille de 0:0.)

 

Si l'une des valeurs est -1, TCC ne tentera pas du tout de modifier la forme du curseur. Vous pouvez récupérer les valeurs actuelles de la forme du curseur avec le %_CI et %_CO variables internes. Voir aussi le Curseur de frappe excessive et Insérer un curseur options de configuration.

 

/V[Écho par lots] Cette option contrôle la valeur par défaut pour l'écho des commandes dans les fichiers de commandes.

/ V0 désactive l'écho des commandes de fichiers batch, sauf si ECHO est explicitement activé.

 

/ V1, le paramètre par défaut, permet la répercussion des commandes de fichiers batch, sauf si ECHO est explicitement désactivé. Voir aussi : le Écho par lots option de configuration.

 

/X[+|-]n(extension et caractères spéciaux) Cette option active et désactive l'extension des alias et des variables d'environnement, et contrôle si les caractères spéciaux ont leur signification habituelle ou sont traités comme du texte. Il est le plus souvent utilisé dans les fichiers batch pour traiter des chaînes de texte pouvant contenir des caractères spéciaux. Vous pouvez obtenir le mode d'expansion actuel avec le %_expansion variable interne.

 

Les fonctionnalités activées ou désactivées par /X sont numérotés (en hexadécimal). Toutes les fonctionnalités sont activées lorsque TCC démarre et vous pouvez réactiver toutes les fonctionnalités à tout moment en utilisant /X0. Pour désactiver une fonctionnalité particulière, utilisez /Xn, Où n est le numéro de fonctionnalité de la liste ci-dessous. Pour réactiver la fonctionnalité, utilisez /X+n. Pour activer ou désactiver plusieurs fonctionnalités individuelles, répertoriez leurs numéros dans l'ordre après le + or - (par exemple /X-345 pour désactiver les fonctionnalités 3, 4 et 5).

 

Les caractéristiques sont:

 

1Extension de tous les alias
2Niché extension d'alias uniquement
3Toutes les extensions de variables (incluent les variables d'environnement, les paramètres de fichiers batch, l'évaluation des fonctions variables et les paramètres d'alias)
4Niché expansion variable uniquement
5Commandes multiples, commandes conditionnelles et canalisation (affecte le séparateur de commandes, ||, &&, |et |&)
6Redirection (affecte < , >, >&, >>&>, Etc)
7Citation (affecte les guillemets arrière [`] et les guillemets doubles ["]) et crochets)
8Caractère d'échappement
9Inclure des listes
AFonctions définies par l'utilisateur

         

Si l'expansion des alias imbriqués est désactivée (/X-2), le premier alias d'une commande est développé mais les alias qu'elle appelle ne le sont pas. Si l'expansion des variables imbriquées est désactivée (X-4), chaque variable est développée une fois, mais les variables contenant les noms d'autres variables ne sont pas développées davantage.

 

Par exemple, pour désactiver toutes les fonctionnalités à l'exception de l'expansion des alias pendant que vous traitez un fichier texte contenant des caractères spéciaux :

 

setdos /x-35678

 ... [effectuer le traitement de texte ici]

setdos /x0

 

A setlocal La commande enregistrera les valeurs SETDOS /X actuelles pour ENDLOCAL restaurer.