PATHEXT devrait contenir un liste des extensions (incluant une période d'avance .), séparés par des points-virgules. Par exemple, pour répliquer la liste d'extensions par défaut utilisée par TCC:

 

définir pathext=.exe;.btm;.bat;.cmd;.rex;.rexx;.pl;.py;.rb;.tcl;.lua

 

Si vous utilisez une commande dans un fichier de commandes ou à l'invite de commande et tout ce qui suit est vrai :

 

le CheminExt l'option de configuration est définie

la commande n'est pas un alias

la commande n'est pas une commande interne

la commande n'est pas un nom de fichier avec une extension explicite (donc ni une extension exécutable ni une association de fichier Windows ne sont disponibles)

 

puis TCC recherchera le répertoire actuel, puis chaque répertoire répertorié dans PATH à son tour pour un fichier dont le nom correspond à la commande et son extension correspondant à l'une des extensions de PATHEXT. Le répertoire actuel est recherché en premier, puis le premier répertoire de PATH est recherché en premier, puis en second, en recherchant dans chacun chacune des extensions de PATHEXT dans l'ordre indiqué.

 

Attention:  Si vous définissez le CheminExt option de configuration, et ne parvient pas à définir le PATHEXT variable, les recherches de chemin sans extension explicite échoueront car il n'y aura pas d'extensions à rechercher ! Si vous définissez l'option de configuration PathExt mais ne créez ni ne modifiez la variable PATHEXT, TCC utilisera celui défini par Windows (le cas échéant), qui n'inclura probablement pas les extensions .BTM, .LUA, .REX, .REXX, .PL, .PY, .RB ou .TCL.