Objectif :Créer un sous-répertoire

 

Format:MD [/= /C /D /N[et] /S] chemin

or

MKDIR [/= /C /D /N[et] /S] chemin

 

chemin        Le nom d'un ou plusieurs répertoires à créer.

 

/Comprimé) /Pas de mise à jour)
/D (changer de répertoire)/S(sous-répertoires)

 

Voir aussi: RD.

 

Internet:  Peut être utilisé avec Serveurs FTP.

 

Syntaxe de complétion de fichier :

 

Le défaut complétion du nom de fichier la syntaxe est : dirs

 

Usage:

 

MD et MKDIR sont des synonymes. Vous pouvez utiliser l’un ou l’autre. Si vous ne spécifiez aucun argument, MD affichera sa boîte de dialogue de commande.

 

MD crée un sous-répertoire n'importe où dans l'arborescence des répertoires. Pour créer un sous-répertoire à partir de la racine, démarrez le chemin avec une barre oblique inverse [\]. Par exemple, cette commande crée un sous-répertoire appelé MON RÉPERTOIRE dans le répertoire racine :

 

md \monrép

 

Si aucun chemin n'est donné, le nouveau sous-répertoire est créé dans le répertoire courant. Cet exemple crée un sous-répertoire appelé SALETÉ dans le répertoire courant :

 

md dirtwo

 

Pour créer un répertoire à partir du parent du répertoire actuel (c'est-à-dire pour créer un frère du répertoire actuel), commencez le chemin d'accès par deux points et une barre oblique inverse [.. \].

 

Windows limite la longueur maximale du nom du sous-répertoire. Voir Répertoires et sous-répertoires pour en savoir plus.

 

Lors de la création d'un répertoire sur un lecteur LFN, vous devez citer tout chemin qui contient des espaces blancs ou des caractères spéciaux.

 

Si MD crée un ou plusieurs répertoires, ils seront automatiquement ajoutés au recherche d'annuaire étendue base de données à moins que le /N est spécifiée.

 

Vous pouvez créer des répertoires sur des serveurs FTP. Par exemple:

 

md ftp://ftp.abc.com/data/index

 

MD définit deux variables internes :

 

%_md_dirsLe nombre de répertoires créés
%_md_erreursLe nombre d'erreurs

 

options:

 

/=Affichez la boîte de dialogue de commande MD pour vous aider à définir les options de répertoire et de ligne de commande. L'option /= peut être n'importe où sur la ligne ; des options supplémentaires définiront les champs appropriés dans la boîte de dialogue de commande.

 

/CCréez un sous-répertoire compressé.

 

/DAccédez au sous-répertoire nouvellement créé.

 

/NIf /N n'a pas d'options supplémentaires, ne mettez pas à jour le CD/CDD recherche d'annuaire étendue base de données, JPSTREE.IDX. Ceci est utile lors de la création d'un répertoire temporaire que vous ne souhaitez pas voir apparaître dans la base de données de recherche étendue. /N prend deux arguments facultatifs :

 

eN'affiche pas les erreurs non fatales. (Notez qu'un /Pas seul mettra toujours à jour le recherche d'annuaire étendue base de données.)
tNe mettez pas à jour le recherche d'annuaire étendue base de données. (C'est la même chose que /N sans options.)

 

/SVous permet de créer plusieurs répertoires à la fois. Par exemple, si vous devez créer le répertoire C:\UN\DEUX\TROIS et qu'aucun des répertoires nommés n'existe, vous pouvez utiliser /S pour que MD crée tous les sous-répertoires nécessaires en une seule commande (sans le /S, cette commande échouera car le répertoire parent C:\UN\DEUX n'existe pas):

 

md /s \un\deux\trois

 

Pour la compatibilité avec CMD, /S devient la valeur par défaut si vous activez TCC extensions avec le /X allumer le TCCligne de commande de démarrage. Voir Options de ligne de commande pour plus de détails sur /X.