Objectif :Afficher ou modifier la liste de l'historique

 

Format:HISTOIRE [/= /A commander /F["..."] /G /GL /L /LL /M /N /P /Rn nom de fichier /Tn /V]

 

commanderUne commande à ajouter à la liste de l'historique.
nom de fichierLe nom d'un fichier contenant des entrées à ajouter à la liste d'historique.

 

/Ajouter)

/M (numéro)

/F["..."] f(ree)

/N(aucun doublon)

/Mondial)

/Pause)

/GL (liste globale)

/Lire)

/Locale)

/T (afficher les n dernières lignes)

/LL (liste locale)

V (affichage dans l'ordre inverse)

 

Voir aussi: RÉPERTOIRE, HistoriqueExclure et Se Connecter.

 

Usage:

 

TCC conserve une liste des commandes que vous avez entrées sur la ligne de commande. Voir Historique et rappel des commandes pour plus d'informations sur le rappel de commandes, qui vous permet d'utiliser la liste d'historique pour répéter ou modifier les commandes que vous avez précédemment exécutées.

 

La commande HISTORY vous permet d'afficher et de manipuler directement la liste de l'historique des commandes. Si aucun paramètre n’est entré, HISTORY affichera la liste actuelle de l’historique des commandes.

 

Avec les options expliquées ci-dessous, vous pouvez effacer la liste, ajouter de nouvelles commandes à la liste sans les exécuter, enregistrer la liste dans un fichier ou lire une nouvelle liste à partir d'un fichier.

 

Le nombre de commandes enregistrées dans la liste historique dépend de la longueur de chaque ligne de commande. La taille de la liste d'historique peut être spécifiée au démarrage entre 4,000 500,000 et XNUMX XNUMX caractères (voir le Taille du tampon de l’historique des commandes option de configuration). La taille par défaut est de 20,000 XNUMX caractères.

 

Votre liste d'historique peut être stockée localement (une liste d'historique distincte pour chaque copie de TCC) et/ou globalement (toutes les copies de TCC partagent la même liste). Pour plus de détails, voir histoire locale et mondiale. Lors de l'affichage, de la création ou de la suppression d'entrées d'historique, vous pouvez spécifier la liste dans laquelle HISTORY doit rechercher avec les options /GL et /LL.

 

REMARQUE: TCC à partir de la version 26, il prend en charge les listes simultanées d'historique de commandes locales et globales. Ceci est réservé aux utilisateurs avancés ; il n'est généralement pas recommandé d'avoir les deux types. Si vous disposez uniquement d'une liste d'historique de commandes locale ou d'une liste d'historique de commandes globale, le rappel de l'historique fonctionnera de la même manière que dans les versions précédentes. Si vous disposez de listes d'historique de commandes locales et globales, la recherche en arrière dans l'historique recherchera d'abord la liste locale. Si vous atteignez le début de la liste locale, la prochaine entrée d'historique renvoyée proviendra de la fin de la liste globale. Si vous effectuez une recherche vers l'avant dans la liste globale, lorsque vous atteignez la fin, la prochaine entrée d'historique renvoyée sera le début de la liste locale. Si vous essayez d'aller au-delà du début de la liste globale ou de la fin de la liste locale TCC émettra un bip. Notez que l'habillage de l'historique n'est pas compatible avec les listes locales + globales.

 

Lors de la recherche dans l'historique, TCC cherchera d'abord dans la liste locale (si elle existe), puis dans la liste globale (si elle existe).

 

Si vous utilisez l'option /G pour convertir une liste d'historique locale en liste d'historique globale, HISTORY n'effectuera pas la conversion si une liste d'historique globale existe déjà (par exemple, dans un autre TCC séance ou en SHRALIAS).

 

Vous pouvez utiliser la commande HISTORY pour vous aider à écrire des fichiers de commandes en redirigeant la sortie HISTORY vers un fichier, puis en modifiant le fichier de manière appropriée. Cependant, il est plus facile d'utiliser le JOURNAL /H commande à cet effet.

 

Vous pouvez désactiver la liste d'historique ou spécifier une longueur minimale de ligne de commande à enregistrer avec le Longueur minimale option de configuration. Vous pouvez empêcher l'enregistrement d'une ligne de commande dans l'historique en la commençant par un signe "at" (@).

 

Vous pouvez exclure des commandes spécifiques de la liste d'historique avec le HistoriqueExclure variable.

 

Vous pouvez contrôler si les entrées en double seront enregistrées dans la liste de l'historique avec le Doublons option de configuration.

 

Vous pouvez enregistrer la liste d'historique en redirigeant la sortie de HISTORY vers un fichier. Cet exemple enregistre l'historique des commandes dans un fichier appelé FICHIER HIST et le relit immédiatement. Si vous omettez la commande HISTORY /F sur la deuxième ligne, le contenu du fichier sera ajouté à la liste d'historique actuelle au lieu de la remplacer :

 

historique > fichier hist

histoire /f

historique /r fichier hist

 

Si vous devez sauvegarder l'historique de vos commandes à la fin de chaque journée de travail, vous pouvez utiliser la première de ces commandes dans votre TCSTART.BTM ou un autre fichier de démarrage, et le second dans TCEXIT.BTM:

 

s'il existe c:\histfile historique /r c:\histfile

historique > c:\fichier hist

 

Cela restaure la liste d'historique précédente si elle existe et enregistre l'historique lorsque TCC sorties.

 

TCC peut également charger et enregistrer automatiquement la liste de l'historique si vous utilisez le Fichier historique option de configuration.

 

options:

 

/=Affichez la boîte de dialogue de commande HISTOIRE pour vous aider à définir les options de nom de fichier et de ligne de commande. L'option /= peut être n'importe où sur la ligne ; des options supplémentaires définiront les champs appropriés dans la boîte de dialogue de commande.

 

/AAjoutez une commande à la liste de l'historique. Celui-ci remplit la même fonction que le Ctrl-K clé sur la ligne de commande.

 

/F["..."] Effacez les entrées dans la liste de l’historique des commandes. Vous pouvez avoir plusieurs arguments /F"..." et ils peuvent contenir des caractères génériques. Si vous n'incluez pas l'argument facultatif cité, /F effacera toute la liste.

 

/GPassez d’une liste d’historique locale à une liste d’historique globale. Si vous disposez déjà d'une liste d'historique globale (par exemple, dans un autre TCC exemple ou en SHRALIAS), HISTORY ne fera pas la conversion.

 

/GLLisez et écrivez dans la liste d'historique globale. Si vous avez défini des listes d'historique locales et globales et que vous ne spécifiez pas /GL, HISTORY utilisera par défaut la liste locale.

 

/LPassez d’une liste d’historique globale à une liste d’historique locale.

 

/LLLisez et écrivez dans la liste d’histoire locale.

 

/MNumérotez les lignes lors de l'affichage de la liste historique.

 

/NSupprime les entrées en double (la plus ancienne en premier) de la liste de l'historique.

 

/PAttendez une clé après avoir affiché chaque page de la liste. Vos options à l'invite sont expliquées en détail sous Instructions.

 

/RnLisez l'historique des commandes à partir du fichier spécifié et ajoutez-le à la liste d'historique actuellement conservée en mémoire.

 

Si vous créez manuellement un fichier HISTORY /R et devez créer une entrée qui s'étend sur plusieurs lignes du fichier, vous pouvez le faire en terminant chaque ligne, sauf la dernière, par un caractère d'échappement. Toutefois, vous ne pouvez pas utiliser cette méthode pour dépasser la limite de longueur de ligne de commande.

 

Si vous essayez de charger un fichier plus grand que la taille de la liste d'historique, HISTORY ne chargera que la dernière partie du fichier qui rentre.

 

Vous pouvez éventuellement spécifier si HISTORY doit ignorer les doublons et HistoryExclude et toujours ajouter les lignes en spécifiant /R1. (Ce sera considérablement plus rapide pour les grandes listes d'historique.)

 

/ TnAfficher le dernier n lignes de l'histoire. If n est négatif, sautez le premier -n lignes de l'histoire.

 

/VAfficher l'historique dans l'ordre inverse. Ceci ne peut pas être combiné avec /T.