Objectif :Copiez des données entre des disques, des répertoires, des fichiers ou des périphériques matériels physiques (tels que votre imprimante ou votre port série)

 

Format:COPIER [/= /I"texte"] [/A:... /BAK /C /CF /CRC:type :nom de fichier /D /DD /DS :[acwu]aaaa-mm-jj /E /F /FTP:A /G /GZ /H /J /K /L /M /MD /N[dejnrstz] /O /O:[-]acdeginorstuz /P /Q /R /RCT /S[[ +]n] /SX /T /TS[acwu]hh:mm:ss.ms /U /UF /V[n] /W /ATTENDRE=n /X /Z] [@fichier] la source [+] ... [/A|/B] [À :] l'objectif [...] [/A|/B]

 

la sourceUn fichier ou une liste de fichiers ou un périphérique à copier du
l'objectifUn fichier, un répertoire ou un périphérique à copier à
@déposerUn fichier texte contenant les noms des fichiers sources, un par ligne (voir @listes de fichiers pour plus de détails)

 

/Une copie (SCII)

/M(fichiers modifiés

/A:... (Sélection d'attribut)

MD (Créer un répertoire cible)

/B(copie interne)

/N (Désactiver)

/BAK (sauvegarde)

/O (uniquement s'il n'y a pas de cible)

/C (fichiers sources bloqués)

/O :... (ordre)

/CDA (copier les attributs du répertoire)

/Rapide)

/CF (résolution 2s+ modifiée)

/Calme)

/CRC (créer un CRC pour chaque fichier)

/Remplacer)

/D (Copier les fichiers cryptés)

/RCT (demande de compression)

/DD (supprimer les répertoires vides)

/S(sous-répertoires)

/DS (horodatage)

/SX (répertoire cible unique)

/E (Aucun message d'erreur)

/T(totaux)

/F (Pas de sous-répertoires vides)

/TS (horodatage)

/FTP:A (copie ASCII)

/U(cible de mise à jour)

/G (Pourcentage d'affichage)

/UF (mise à jour de la résolution 2s+)

/GZ (fichiers HTTP gzip)

/Vérifier)

/H (Inclure les fichiers cachés)/G

/W (synchronisation unidirectionnelle)

/I"texte" (Description de la correspondance)

/ATTENDRE=n

/J (redémarrable)

/X (Effacer les archives)

/K (Conserver l'attribut en lecture seule)

/Y (supprimer l'invite)

/L Copier les liens symboliques

/Z (écraser)

/LD (créer un lien)


 

Voir aussi: ATTRIB, MOVEet REN.

 

Sélection de fichier

 

Les soutiens boîte de dialogue de commande, commutateurs d'attribut, élargi caractères génériques, gammes, plusieurs noms de fichiers, expansion variable retardéeet inclure des listes. La date, l'heure, la taille ou les plages d'exclusion n'importe où sur la ligne s'appliquent à tous la source fichiers. Utilisez les caractères génériques avec prudence sur les volumes LFN ; voir Recherches de fichiers LFN pour en savoir plus.

 

Internet

 

Peut être utilisé avec Serveurs FTP/FTPS/TFTP/HTTP/HTTPS.

 

Utilisation

 

Si vous ne spécifiez aucun argument, COPY affichera sa boîte de dialogue de commande.

 

L'utilisation la plus simple de COPY est de faire une copie d'un fichier, comme cet exemple qui fait une copie d'un fichier appelé FICHIER1.ABC:

 

copier fichier1.abc fichier2.def

 

Vous pouvez également copier un fichier sur un autre lecteur et/ou répertoire. La commande suivante copie FICHIER1 à la \MONREP répertoire sur le lecteur E:

 

copier le fichier1 e:\monrép

 

Lorsque vous COPIEZ des fichiers vers ou depuis un lecteur LFN, vous devez citer tous les noms de fichiers contenant des espaces ou des caractères spéciaux.

 

Si vous spécifiez les options /C, /CF, /R, /U ou /UF, COPY ajoutera un ! au spécificateur de copie si la cible existe et est en cours d'écrasement. Par exemple:

 

[d:\] copier le fichier1, le fichier2

fichier1 =>! fichier2

 

Pour émuler une approche utilisée par certaines implémentations de CMD, voir le COPYCMD sujet.

 

COPY définit trois variables internes :

 

%_copy_dirsLe nombre de répertoires créés
%_copy_filesLe nombre de fichiers copiés
%_copy_errorsLe nombre d'erreurs

 

Copie de fichiers

 

Vous pouvez copier plusieurs fichiers à la fois en utilisant caractères génériques:

 

copier *.txt e:\monrép

 

Vous pouvez également en énumérer plusieurs la source fichiers en une seule commande. La commande suivante copie 3 fichiers spécifiques du répertoire actuel vers le \MONREP répertoire sur le lecteur E:

 

copier fichier1 fichier2 fichier3 e:\monrép

 

COPY comprend également inclure des listes, vous pouvez donc spécifier plusieurs types de fichiers différents dans la même commande. Cette commande copie le . TXT, . DOCet . BAT fichiers du E:\MONREP répertoire vers le répertoire racine du lecteur A:

 

copier e:\monrép\*.txt;*.doc;*.bat a:\

 

S'il n'y a qu'un seul paramètre sur la ligne, COPY suppose que c'est le la source, et utilise le lecteur et le répertoire actuels comme destination. Par exemple, la commande suivante copie tous les .LEQUEL fichiers du répertoire actuel sur le lecteur A vers le répertoire actuel sur le lecteur actuel :

 

copier un :*.dat

 

S'il y a deux paramètres ou plus sur la ligne séparés par des espaces, alors COPY suppose que le dernier paramètre est le destination et copie tout la source fichiers vers ce nouvel emplacement. Si la destination est un nom de lecteur, de répertoire ou de périphérique, le la source les fichiers sont copiés individuellement vers le nouvel emplacement. Si la destination est un nom de fichier, le premier la source le fichier est copié dans le destination, et tout autre la source les fichiers sont ensuite ajoutés au nouveau destination fichier.

 

Par exemple, la première de ces commandes copie le .LEQUEL fichiers du répertoire actuel sur le lecteur A individuellement à C:\MONREP (qui doit déjà exister sous forme de répertoire) ; la seconde ajoute tous les .LEQUEL fichiers ensemble en un seul gros fichier appelé C:\DONNÉES (en supposant C:\DONNÉES n'est pas un répertoire) :

 

copier a:*.dat c:\monrépertoire\

copier a:*.dat c:\data

 

Lorsque vous copiez dans un répertoire, si vous ajoutez une barre oblique inverse \ à la fin du nom comme indiqué dans le premier exemple ci-dessus, COPY affichera un message d'erreur si le nom ne fait pas référence à un répertoire existant. Vous pouvez utiliser cette fonctionnalité pour empêcher COPY de traiter une erreur de saisie. destination nom de répertoire comme nom de fichier et en essayant d'ajouter tous vos la source fichiers sur un seul destination fichier, alors que vous vouliez vraiment les copier individuellement dans un destination répertoire.

 

Pour copier du texte vers ou depuis le presse-papiers, utilisez AGRAFE: comme nom de périphérique. En utilisant AGRAFE: avec des données non textuelles produira des résultats imprévisibles. Voir Redirection Pour plus d'informations sur AGRAFE:.

 

Ajout de fichiers

 

Un signe plus + dit à COPY d'en ajouter deux ou plus la source fichiers sur un seul destination déposer. Si vous en citez plusieurs la source fichiers séparés par + et ne spécifiez pas de destination, COPY utilisera le nom du premier la source fichier comme destination et ajoutez chaque fichier suivant au premier fichier.

 

Par exemple, la commande suivante ajoutera le contenu de MÉMO2 et MÉMO3 à MÉMO1 et laissez le contenu combiné dans le fichier nommé MÉMO1:

 

copier mémo1+mémo2+mémo3

 

Pour ajouter les trois mêmes fichiers mais stocker le résultat dans GRAND MÉMO :

 

copier mémo1+mémo2+mémo3 bigmemo

 

Sinon destination est spécifié, le fichier de destination sera toujours créé dans le répertoire courant même si le premier la source le fichier se trouve dans un autre répertoire ou sur un autre lecteur. Par exemple, cette commande ajoutera C:\MEM\MEMO2 et C:\MEM\MEMO3 à D:\DONNÉES\MEMO1, et laissez le résultat dans C:\MEM\MEMO1:

 

[c:\mém] copier d:\data\memo1+memo2+memo3

 

Vous ne pouvez pas ajouter de fichiers à un périphérique (tel qu'une imprimante) ; si vous essayez de le faire, COPY ignorera le + signe et copie les fichiers individuellement. Si vous essayez d'ajouter plusieurs la source fichiers vers un destination répertoire ou disque, COPY ajoutera les fichiers et placera la copie dans le nouvel emplacement portant le même nom que le premier. la source fichier.

 

Vous ne pouvez pas ajouter un fichier à lui-même.

 

Utilisation du FTP

 

Si vous disposez des autorisations appropriées, vous pouvez copier vers et depuis des URL Internet (FTP, TFTP et HTTP). De nombreux serveurs FTP utilisent des systèmes de fichiers sensibles à la casse. Par exemple:

 

copier l'index ftp://ftp.abc.com/xyz/index

 

Les fichiers copiés vers ou depuis les serveurs FTP/HTTP sont normalement transférés en mode binaire. Pour effectuer un transfert ASCII utilisez le /L changer. Les descriptions de fichiers ne sont pas copiées lors de la copie de fichiers vers une URL Internet.

 

COPY prend en charge la syntaxe spéciale

 

copie avec : ftp :...

 

pour copier directement le texte de la console vers un emplacement FTP.

 

Caractères génériques tels que * et ? seront traités comme des caractères génériques dans les URL FTP, mais seront traités comme des caractères normaux dans les URL HTTP.

 

Remarque: Le /G L'option (pourcentage copié) peut signaler des valeurs erratiques lors du transfert de fichiers de plus de 4 Go (une limitation FTP) et lors des téléchargements http.

 

Vous pouvez également utiliser la IFTP pour démarrer une session FTP sur un serveur, puis utilisez une syntaxe abrégée pour spécifier les fichiers et répertoires souhaités. Pour plus d'informations, voir Utilisation de serveurs FTP/HTTP et IFTP.

 

Flux de fichiers NTFS

 

COPY prend en charge les flux de fichiers sur les lecteurs NTFS. Vous pouvez copier un flux individuel en spécifiant le nom du flux, par exemple :

 

copier mon fichier : mon flux stream.copy

 

Si aucun nom de flux n'est spécifié, l'intégralité du fichier est copié, y compris tous les flux. Cependant, si vous copiez un fichier sur un lecteur ou un périphérique qui ne prend pas en charge les flux, seules les données principales du fichier sont copiées ; les flux supplémentaires ne sont pas traités.

 

See Flux de fichiers NTFS pour plus de détails.

 

Fonctionnalités avancées

 

Si votre destination contient des caractères génériques, COPY tentera de les faire correspondre avec le la source des noms. Par exemple, cette commande copie le .LEQUEL fichiers du lecteur A à C:\MONREP et donne aux nouvelles copies l'extension .DX:

 

copier a:*.dat c:\monrép\*.dx

 

Cette fonctionnalité peut vous donner des résultats inattendus si vous l'utilisez avec plusieurs la source noms de fichiers. Par exemple, supposons que le lecteur A contient XYZ.DAT et XYZ.TXT. La commande:

 

copier a:\*.dat a:\*.txt c:\monrépertoire\*.dx

 

va copier A:XYZ.DAT à C:\MONREP\XYZ.DX. Ensuite, il copiera A: XYZ.TXT à C:\MONREP\XYZ.DX, écrasant le premier fichier copié.

 

Vous pouvez utiliser plages de dates, d'heures et de tailles pour définir plus précisément les fichiers que vous souhaitez copier. Cet exemple copie tous les fichiers du E:\MONREP répertoire, qui a été créé ou modifié hier, et dont la taille est également de 10,000 XNUMX octets ou moins, vers le répertoire racine du lecteur A:

 

copier /[d-1] /[s0,10000] e:\monrép\* a:\

 

Vous pouvez également utiliser des plages d'exclusion de fichiers pour restreindre la liste des fichiers qui seraient normalement sélectionnés avec des caractères génériques. Cet exemple copie tous les fichiers du E:\MONREP répertoire sauf sauvegarde (.POUBELLE or .BK) des dossiers:

 

copier /[!*.bak *.bk] e:\monrép\* a:\

 

COPY sera normalement traité la source les fichiers qui n'ont pas l'attribut caché ou système et ignoreront les attributs de lecture seule et d'archive. Il définira toujours l'attribut archive et effacera l'attribut en lecture seule de destination des dossiers. De plus, si le destination est un fichier existant avec l'attribut lecture seule, COPY générera un Accès refusé erreur et refuser d’écraser le fichier. Vous pouvez modifier certains de ces comportements avec des commutateurs :

 

/UN:..Force COPY à traiter la source fichiers avec les attributs que vous spécifiez après le :, ou pour tout traiter la source fichiers quels que soient les attributs, si /UN: est utilisé seul.

 

/HForce COPY à traiter les éléments cachés et le système la source fichiers, ainsi que les fichiers normaux. Les attributs cachés et système de chaque fichier source seront conservés lors de la création du destination fichiers.

 

/KConserve l'attribut en lecture seule de chaque la source fichier lors de la création du destination déposer. Voir /K ci-dessous pour une note spéciale si vous utilisez Novell NetWare.

 

/ZForce COPY à écraser un fichier existant destination fichier quels que soient ses attributs.

 

Vous pouvez copier des fichiers vers plusieurs destinations avec l'option TO :. Par exemple, pour copier lettre.doc vers trois répertoires différents :

 
copier letter.doc VERS : \save\ f:\backups\ q:\letters\

 

Remarque: Le processus d'expansion des caractères génériques tentera de permettre à la fois CMD-style "extension" correspondance (suppose une seule extension, à la fin du mot) et l'avancé TCC correspondance de chaînes (permettant des choses comme *.*.abc) lorsqu'un astérisque apparaît dans le destination d'un COPY commander.

 

COPIE prend en charge expression régulière références arrière dans le nom de la cible. Si vous utilisez des références arrière, vous devez également utiliser une expression régulière dans le nom de la source. La syntaxe est :

 

copier ::nom de fichier ::cible

 

COPY prend en charge les dossiers Web connectés. Si un fichier HTML (c'est-à-dire avec une extension .htm ou .html) est copié, COPY recherchera un dossier dans le même répertoire avec le même nom et une extension ".files". S'il est trouvé, le répertoire .files sera copié dans le répertoire cible. Vous pouvez désactiver les dossiers Web connectés en définissant la clé de registre :

 

HKCU\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Explorer\NoFileFolderConnection=0

 

Vous pouvez remplacer le serveur proxy HTTP par défaut, l'utilisateur proxy et le mot de passe proxy (définis dans TCMD.INI) avec les options /Proxy....

 

/Procuration=serveur

/UtilisateurProxy=Nom d'utilisateur

/MotProxy=Mot de passe

 

Options

 

Le /A (copie ASCII) et /B (copie binaire) s'appliquent au nom de fichier précédent et à tous les noms de fichiers suivants sur la ligne de commande jusqu'au nom de fichier précédant le suivant. /A or /B, si seulement. Toutes les autres options s'appliquent à tous les noms de fichiers sur la ligne de commande, peu importe où vous les placez.

 

Certaines options n'ont pas de sens dans certains contextes, auquel cas COPY les ignorera. Par exemple, vous ne pouvez pas demander avant de remplacer un fichier existant lorsque le destination est un appareil tel qu'une imprimante ; il n'existe pas de "fichier existant" sur l'imprimante. Si vous utilisez des options de sortie contradictoires, comme /Q et /P, COPY adoptera généralement une approche « conservatrice » et donnera la priorité à l'option qui génère plus d'invites ou plus d'informations.

 

/=Affichez la boîte de dialogue de commande COPY pour vous aider à définir les options de nom de fichier et de ligne de commande. L'option /= peut être n'importe où sur la ligne ; des options supplémentaires définiront les champs appropriés dans la boîte de dialogue de commande.

 

/ASi vous utilisez /A avec une la source nom de fichier, le fichier sera copié jusqu'au premier caractère Control-Z (ASCII : 26) du fichier, mais sans l'inclure. Si tu utilises /A avec une destination nom de fichier, un Control-Z sera ajouté à la fin du fichier. /A est la valeur par défaut lors de l'ajout de fichiers ou lorsque le destination est un appareil comme NUL, plutôt qu'un fichier disque.

 

Cette option s'applique au nom de fichier qui le précède immédiatement et à tous les noms de fichiers suivants jusqu'au nom de fichier précédant le /A ou le suivant. /B option.

 

/UN:...Sélectionnez uniquement les fichiers dont les attributs spécifiés sont définis. Voir Commutateurs d'attribut pour plus d'informations sur les attributs qui peuvent suivre /UN:. Voir la mise en garde sous Fonctionnalités avancées ci-dessus avant d'utiliser /UN: lorsque les deux la source et destination les répertoires contiennent des descriptions de fichiers. Toi must inclure les deux points avec cette option pour le distinguer du /A interrupteur, ci-dessus. Ne pas utiliser /UN: avec @déposer listes. Voir @listes de fichiers pour plus de détails. Les fichiers cachés ou système sélectionnés par cette option écrasent les fichiers cachés ou système.

 

Vous pouvez spécifier /A:= pour afficher une boîte de dialogue pour vous aider à définir des attributs individuels.

 

/BSi vous utilisez /B avec une la source nom de fichier, le fichier entier est copié ; Les caractères Ctrl-Z, le cas échéant, dans le fichier sont considérés comme des données ordinaires à copier. En utilisant /B avec une destination le nom de fichier empêche l'ajout d'un Ctrl-Z à la fin du destination fichier. /B est la valeur par défaut, sauf si les fichiers source sont ajoutés au fichier cible, ou la cible est un périphérique, par exemple, NUL.

 

Cette option s'applique au nom de fichier qui le précède immédiatement et à tous les noms de fichiers suivants jusqu'au nom de fichier précédant le nom de fichier suivant. /A ou /B.

 

/BAKSi le fichier cible existe, COPY l'enregistrera avec une extension ".bak" avant de l'écraser. COPIER sera ne sauraient créer plusieurs versions du fichier .bak ; si vous avez déjà un fichier.ext.bak, il sera écrasé.

 

/CCopiez les fichiers uniquement si le destination le fichier existe et est plus ancien que le la source (Voir aussi /U). Cette option est utile pour mettre à jour les fichiers d'un répertoire à partir de ceux d'un autre sans copier de fichiers qui ne se trouvent pas déjà dans le répertoire cible. Avant d'utiliser /C dans un environnement réseau, assurez-vous de lire la remarque sous /U. Ne pas utiliser /C avec @déposer listes. Voir @listes de fichiers pour en savoir plus.

 

/CDACopiez les attributs de chacun des sous-répertoires source vers les sous-répertoires cible.

 

/CFCopiez les fichiers uniquement si le destination Le fichier existe et a plus de 2 secondes de plus que le la source (Voir aussi /C et /UF). Ne pas utiliser /CF avec @déposer listes. Voir @listes de fichiers pour en savoir plus.

 

/CRCCréez un fichier contenant un nom de fichier CRC + pour chaque fichier copié.

 

taper - Le type de CRC à créer. Les types possibles sont :

MD5

CRC32

SHA1

SHA256

SHA384

SHA512

 

nom de fichier - Le fichier qui contient le CRC et les noms de fichiers (un par ligne).

 

/DForcer la copie d'un fichier crypté fichier même lorsque la cible sera déchiffrée (par exemple CMD compatibilité).

 

/DDSupprimez tous les répertoires vides créés avec l'option /S.

 

/DSModifiez l'horodatage de la date sur le(s) fichier(s) cible(s) par la date spécifiée.

 

/E(Aucun message d'erreur) Supprimez tous les messages d'erreur non fatals, tels que Fichier introuvable or Impossible de copier le fichier sur lui-même. Messages d'erreur fatals, tels que Le lecteur n'est pas prêt, sera toujours affiché. Cette option est particulièrement utile dans les fichiers batch et les alias.

 

/FLorsqu'il est utilisé avec /S, COPY ne créera aucun sous-répertoire vide.

 

/FTP:APEffectuez des transferts FTP en mode ASCII, au lieu du mode binaire par défaut.

 

/GAffiche le pourcentage copié, le taux de transfert (en Ko/seconde) et le temps restant estimé. Utile lors de la copie de fichiers volumineux sur un réseau ou via FTP/HTTP pour garantir que la copie se poursuit. Quand /V est également utilisé, rapporte un pourcentage vérifié.

 

/GZLors de la copie vers une cible HTTP/HTTPS, COPY compressera le fichier à l'aide de gzip avant de le télécharger.

 

/HCopiez tous les fichiers correspondants, y compris ceux avec l'ensemble d'attributs cachés et/ou système. Voir la mise en garde sous Fonctionnalités avancées ci-dessus avant d'utiliser /H lorsque les deux la source et destination les répertoires contiennent des descriptions de fichiers.

 

/I"texte"(Descriptions des correspondances)  Sélectionner la source fichiers en faisant correspondre le texte dans leurs descriptions. Voir Description Gammes pour en savoir plus.

 

/JCopiez le fichier en mode redémarrable. La progression de la copie est suivie dans le fichier de destination en cas d'échec de la copie. La copie peut être redémarrée en spécifiant les mêmes noms de fichiers source et de destination. /J ne fonctionnera pas avec les fichiers HTTP ou FTP.

 

/K(Conserver l'attribut en lecture seule) Pour maintenir la compatibilité avec CMD, COPY conserve normalement les attributs cachés et système, définit l'attribut d'archive et supprime l'attribut en lecture seule sur le fichier cible. /K indique à COPY de conserver également l'attribut en lecture seule sur le destination déposer. Cependant, si le destination se trouve sur un volume Novell NetWare, cette option ne parviendra pas à conserver l'attribut en lecture seule. Cela est dû à la manière dont NetWare gère les attributs de fichier et ne constitue pas un problème dans COPY.

 

/LSi la source est un lien symbolique, copiez le lien vers la cible au lieu du fichier réel.

 

/ LDLorsqu'il est utilisé avec /S, si la source est un lien symbolique ou physique vers un répertoire, COPY créera le lien dans le répertoire cible au lieu de copier l'arborescence des sous-répertoires.

 

/MCopiez uniquement les fichiers avec l'attribut d'archive défini, à, ceux qui ont été modifiés depuis la dernière sauvegarde. L'attribut d'archive du la source fichier sera ne sauraient être effacé après la copie ; pour l'effacer, utilisez le /X changer ou utiliser ATTRIB. N'utilisez pas /M avec @déposer listes. Voir @listes de fichiers pour en savoir plus.

 

/MARYLANDCCréez le répertoire cible s'il n'existe pas. Notez que vous *devez* soit terminer le nom du répertoire cible par un \ final, soit spécifier un composant de nom de fichier ; sinon COPY ne peut pas dire ce que vous voulez pour le répertoire et ce que vous voulez pour le nom de fichier.

 

/NFaites tout sauf effectuer la copie. Cette option est utile pour tester quel sera le résultat d’une commande COPY complexe. /N affiche le nombre de fichiers qui seront copiés.

 

A /N avec un ou plusieurs des arguments suivants a une autre signification :

 

 

dIgnorer les répertoires cachés (lorsqu'il est utilisé avec /S)
eNe pas afficher les erreurs.
jIgnorer les jonctions (lorsqu'il est utilisé avec /S)
nNe pas copier/mettre à jour les descriptions des fichiers
rUn COPY /W sera supprimé dans la corbeille (sauf si le fichier correspond à la variable d'environnement RECYCLEEXCLUDE).
sNe pas afficher le résumé.
tNe pas mettre à jour le CD/CDD recherche d'annuaire étendue base de données (JPSTREE.IDX).
zIgnorer les répertoires système (lorsqu'il est utilisé avec /S)

 

/OCopiez le fichier source uniquement si le fichier cible n'existe pas.

 

/O :...Trier les fichiers avant de les traiter.

 

Vous pouvez utiliser n'importe quelle combinaison des options de tri ci-dessous. Si plusieurs options sont utilisées, la liste sera triée avec la première option de tri comme clé primaire, la suivante comme clé secondaire, et ainsi de suite :

 

nTrier par nom de fichier et extension, sauf si e est explicitement inclus.
-Inverser l'ordre de tri pour la clé de tri suivante
aTriez les noms et les extensions dans l'ordre ASCII standard, plutôt que numériquement lorsque des sous-chaînes numériques sont incluses dans le nom ou l'extension.
cTrier par taux de compression
dTrier par date et heure (la plus ancienne en premier) ; regarde aussi /T:acw
eTrier par extension
gRegroupez d'abord les sous-répertoires, puis les fichiers
iTrier par description
oTrier par propriétaire
rInverser l'ordre de tri pour toutes les options
sClasser par taille
tPareil que d
uNon trié
zPareil que s

 

L'option /O:... enregistre tous les noms de fichiers correspondants, puis effectue la copie. Cela évite le problème potentiel de copier des fichiers plus d'une fois.

 

/PDemander à l'utilisateur de confirmer chacun la source déposer. Vos options à l'invite sont expliquées en détail sous Invites de page et de fichier. Noter la Copier l'invite lors de l'écrasement L'option de configuration peut être utilisée pour forcer l'invite sur la ligne de commande uniquement. Voir aussi : le /Q option ci-dessous.

 

/Procuration=serveur

 

/Utilisateur proxy=Nom d'utilisateur

 

/MotProxy=Mot de passe

 

/QN'affiche pas les noms de fichiers, le pourcentage copié, le nombre total de fichiers copiés, etc. Lorsqu'il est utilisé en combinaison avec le /P ci-dessus, il vous demandera les noms de fichiers mais n'affichera pas les totaux. Cette option est le plus souvent utilisée dans les fichiers batch. Voir également /T.

 

/R Inviter l'utilisateur avant d'écraser un fichier existant. Vos options à l'invite sont expliquées en détail sous Invites de page et de fichier. Voir aussi : le Copier l'invite lors de l'écrasement option de configuration. (Pour des raisons de compatibilité avec CMD, une option /Y sur la ligne de commande est remplacée par /R.)

 

/ECRDemandez au canal de transfert de compresser les données pendant l'opération de copie. Sous Windows 10+, cette option est prise en charge pour les fichiers résidant sur des partages SMB où la version du protocole SMB est v3.1.1.1 ou supérieure.

 

/SCopiez l'arborescence des sous-répertoires en commençant par les fichiers dans le la source répertoire plus chaque sous-répertoire en dessous. Le destination doit être un répertoire ; s'il n'existe pas, COPY tentera de le créer. COPY tentera également de créer les sous-répertoires nécessaires dans l'arborescence située sous le destination, y compris vide la source répertoires. Si COPY /S crée un ou plusieurs répertoires de destination, ils seront ajoutés automatiquement au recherche d'annuaire étendue base de données.

 

Si vous essayez d'utiliser COPY /S pour copier une arborescence de sous-répertoires dans une partie d'elle-même, COPY détectera la boucle infinie résultante, affichera un message d'erreur et quittera. Ne pas utiliser /S avec @déposer listes. Voir @listes de fichiers pour en savoir plus.

 

Si vous spécifiez un numéro après le /S, COPY limitera la récursion du sous-répertoire à ce nombre. Par exemple, si vous disposez d'une arborescence de répertoires "\a\b\c\d\e", / S2 n'affectera que les répertoires "a", "b" et "c".

 

Si vous spécifiez un + suivi d'un nombre après le /S, COPY ne copiera aucun fichier jusqu'à ce qu'il atteigne cette profondeur dans l'arborescence des sous-répertoires. Par exemple, si vous avez une arborescence de répertoires \a\b\c\d\e, /S+2 ne copiera rien dans \a or \un B.

 

/SXCopiez l'arborescence des sous-répertoires dans un seul répertoire cible (implique /S). Par exemple, pour copier tous les fichiers .EXE de « c:\files » et tous ses sous-répertoires dans le répertoire « d:\exefiles » :

 

copier /sx c:\files\*.exe d:\exefiles\

 

/TDésactive l'affichage des noms de fichiers, comme /Q, mais affiche le nombre total de fichiers copiés.

 

/TSModifiez l'horodatage du ou des fichiers cibles à l'heure spécifiée.

 

/UCopiez chacun la source fichier uniquement s'il est plus récent qu'un fichier correspondant destination fichier ou si une correspondance destination le fichier n'existe pas (voir aussi /C). Cette option est utile pour conserver un répertoire en correspondance avec un autre avec un minimum de copie. Ne pas utiliser /U avec des listes @file. Voir @listes de fichiers pour plus de détails. Lorsqu'il est utilisé avec des systèmes de fichiers ayant des résolutions temporelles différentes (tels que FAT et NTFS), /U tentera d'utiliser la résolution "la plus grossière" des deux.

 

/UFCopiez chacun la source fichier uniquement s'il est plus récent de plus de 2 secondes qu'un fichier correspondant destination fichier ou si une correspondance destination le fichier n'existe pas (voir aussi /CF et /U). Ne pas utiliser /UF avec des listes @file. Voir @listes de fichiers pour en savoir plus.

 

/VnVérifiez chaque écriture sur disque en effectuant une véritable comparaison octet par octet entre la source et le fichier cible nouvellement créé. Cette option augmentera considérablement le temps nécessaire pour exécuter une commande COPY. /V ne fonctionnera pas pour les copies FTP, TFTP ou HTTP. If n est défini, il spécifie le nombre de tentatives (0-n) si la vérification échoue. Si n est spécifié et que toutes les tentatives échouent, le fichier cible sera supprimé.

 

/WSupprimez les fichiers du répertoire cible qui n'existent pas dans le répertoire source. (Utilisez ceci à la place de SYNC lorsque vous souhaitez uniquement synchroniser "dans un sens".)

 

/ATTENDRE=n Pause pour n millisecondes entre chaque bloc copié de la source vers le fichier cible. Ceci est utile pour les utilisateurs disposant de réseaux lents et de copies de fichiers très volumineuses ; cela empêche COPY de monopoliser toutes les E/S du réseau.

 

/XEffacez l'attribut d'archive du fichier source après une copie réussie. Cette option est particulièrement utile si vous utilisez COPY pour conserver un ensemble de fichiers de sauvegarde. /X ne doit pas être utilisé avec plusieurs cibles, car l'attribut d'archive sera effacé après la première copie.

 

/YSi vous avez le Invite de COPIE lors de l'écrasement ensemble d'options, vous pouvez supprimer l'invite avec /Y.

 

/ZÉcraser destination fichiers quels que soient leurs attributs. Sans cette option, COPY échouera avec une « Erreur d'accès refusé » si le destination le fichier a son ensemble d'attributs en lecture seule ou (selon les autres options) son ensemble d'attributs masqués ou système. Nécessaire pour écraser les cibles en lecture seule, quelles que soient les autres options. Obligatoire pour écraser les cibles masquées ou système, sauf si la source possède également l'attribut, et soit /H or /UN: est utilisé pour le sélectionner.