TCC Options de démarrage

La ligne de commande qui démarre TCC inclura généralement le nom du programme avec le lecteur et le chemin, suivi de toutes les options. Par exemple:

 

"c:\fichiers de programme\jpsoft\tcmd28\tcc.exe" @c:\jpsoft\tcmd.ini

 

Bien que la ligne de commande de démarrage soit généralement très simple, vous pouvez ajouter plusieurs options. Vous pouvez le faire manuellement dans le Windows COURT boîte de dialogue, dans un fichier de raccourci Windows (.LNK), au TCC invite ou dans un fichier batch (avec ou sans utilisation du La START commande). Chacune de ces méthodes démarrera une nouvelle instance du processeur de commandes sélectionné, qui s'exécutera dans une nouvelle fenêtre, sauf quand TCC est démarré à partir de TCC (soit à l'invite de commande, soit dans un fichier batch) sans compromis. le La START commander.

 

Lorsque vous utilisez un pipe dans une commande, soit à l'invite de commande, soit dans un fichier batch, TCC démarre une autre instance de lui-même, en utilisant les mêmes paramètres de ligne de commande (sauf si requis pour le tuyau).

 

La syntaxe complète du TCC La ligne de commande de démarrage est (le tout sur une seule ligne) :

 

d:\chemin\tcc.exe [d:\chemin] [[/]@d:\chemin\inifile] [//directive=value...] [/A /H /I[IPSX]/L : /LA /LD /LF /LH /N/Q /S /T:bf /U /V /X ] [/C | /K] [commande]

 

N'incluez pas les crochets indiqués dans la ligne de commande ci-dessus. Ils sont là pour indiquer que les éléments entre parenthèses sont facultatifs. Certaines options ne sont disponibles que dans des produits spécifiques ; voir ci-dessous pour plus de détails.

 

Si vous incluez l'une des options ci-dessous, vous devez les utiliser dans l'ordre dans lequel elles sont décrites. Si vous ne le faites pas, vous constaterez peut-être qu’ils ne fonctionnent pas correctement.

 

La ligne de commande doit commencer par le chemin et le nom du fichier programme exécutable (TCC. EXE):

 

d:\chemin\tcc.exe

 

Les éléments supplémentaires ci-dessous peuvent être inclus sur la ligne de commande :

 

d:\chemin

 

Si inclus, ce deuxième exemplaire d:\chemin of TCC le chemin doit être identique à d:\chemin dans le segment de ligne de commande ci-dessus. Il définit le lecteur et le répertoire où le programme est stocké, appelé le COMSPEC chemin. Cette option est incluse pour des raisons de compatibilité avec d'autres processeurs de commandes en mode caractère, mais n'est pas nécessaire dans le cadre d'une utilisation normale. TCC peut trouver son propre répertoire sans COMSPEC chemin.

 

@d:\chemin\inifile OR
/@d:\chemin\inifile

 

Cette option définit le chemin et le nom du Fichier .INI. Vous n'avez pas besoin de cette option si

 

1)votre Fichier .INI est appelé TCMD.INI, et
2)il se trouve dans l'un des répertoires suivants :
2.1)le même répertoire que TCC
2.2)le "%programdata%\JP Software\Take Command Répertoire 28"
2.3)le répertoire %localappdata%

 

Cette option est particulièrement utile si vous souhaitez démarrer le programme avec un nom spécifique et unique. Fichier .INI.

 

Pour commencer TCC sans Fichier .INI, vous pouvez utiliser les options /I ou /II, ou créer un fichier vide et le spécifier comme votre Fichier .INI.

 

Pour contourner un Windows limitation qui fait que la ligne de commande affichée d'un raccourci est tronquée lorsqu'un paramètre commence par @, vous pouvez utiliser la syntaxe alternative

 

/@d:\chemin\inifichier

 

TCC sautera la barre oblique de début.

 

//directive=valeur

 

Cette option indique TCC pour traiter le texte apparaissant entre les // et l'espace ou l'onglet suivant en tant que directive. La directive doit avoir le même format qu'une ligne dans le Fichier .INI, mais ne doit pas contenir d'espaces, de tabulations ou de commentaires. Cette option peut être répétée. C'est un moyen pratique de placer quelques directives simples sur la ligne de démarrage sans avoir à modifier ou à créer une nouvelle Fichier .INI.

 

Les directives sur la ligne de commande remplacent toute directive correspondante dans le Fichier .INI.

 

/ACette option fait en sorte que la sortie des commandes internes vers un tube ou redirigée vers un fichier soit en ASCII lorsque TCC départs. Il s'agit de la valeur par défaut et n'est pas nécessaire sauf si vous souhaitez remplacer un Sortie Unicode option de configuration.

 

/BCette option indique TCC que vous ne souhaitez pas qu'il configure un gestionnaire Ctrl-C / Ctrl-Break.

 

Mise en garde: Cela peut entraîner un dysfonctionnement du système si vous utilisez cette option sans autre logiciel pour gérer Ctrl-C et Ctrl-Break. Cette option devrait être évitée par la plupart des utilisateurs.

 

/DDésactivez l'exécution des commandes AutoRun à partir du registre. Si /D n'est pas spécifié lorsque TCC démarre, il recherchera et exécutera les variables de registre suivantes :

 

HKEY_LOCAL_MACHINE\Software\Microsoft\Command Processor\AutoRun

 

et / ou

                                                                                                                                                           

 HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Command Processor\AutoRun

 

Voir aussi AutoRun option de configuration.

 

/HAccueil TCC dans une fenêtre cachée. La fenêtre n'apparaîtra pas dans la barre des tâches ni dans la liste des applications de l'onglet Alt.

 

/INe chargez pas le fichier .INI, n'exécutez pas TCSTART ou TCEXIT, et ne chargez pas de plugins. Vous pouvez éventuellement spécifier des arguments individuels :

 

/ IINe chargez pas le fichier .INI.
/ILNe chargez pas les fonctions de bibliothèque par défaut.
/ IPNe chargez pas de plugins.
/ESTN'exécutez pas TCSTART.
/IXN'exécutez pas TCEXIT.

 

/LForce l'utilisation de listes locales par défaut pour les alias, les fonctions, l'historique des répertoires et l'historique des commandes, remplaçant toutes les options de configuration. Cette méthode vous permet d'utiliser des listes globales par défaut, mais de démarrer une session spécifique avec des alias, des fonctions et des historiques locaux. Voir les sujets ALIAS, FONCTIONet Listes d'histoire locale et globale pour plus de détails.
 
Vous pouvez éventuellement spécifier des arguments individuels :

 

/LÀForce l’utilisation d’alias locaux.
/ LDForce l'utilisation d'un historique d'annuaire local.
/LFForce l'utilisation de fonctions locales.
/LHForce l'utilisation d'une liste d'historique de commandes locale.

 

/NIf TCC a été démarré en tant que service, utilisez l'option /N pour empêcher TCC d'être fermé sur un Windows CTRL_LOGOFF_EVENT.

 

/QNe pas afficher le message de version / copyright (copies enregistrées uniquement).

 

/SGestion des chaînes entre guillemets compatible CMD.EXE.

 

/T :bfCette option définit les couleurs de premier plan et d'arrière-plan dans le TCC fenêtre de commande. Les deux b et f sont des chiffres hexadécimaux. b spécifie la couleur d'arrière-plan et f spécifie la couleur de premier plan. Cette option est incluse uniquement pour des raisons de compatibilité avec CMD. Voir le CMD codes de couleur dans Couleurs, noms et codes de couleurs.

 

Dans la plupart des cas, vous devez définir les couleurs par défaut avec les couleurs correspondantes. Couleurs de sortie option de configuration. Si vous utilisez les deux, le /T Le commutateur remplace les options de configuration.

 

/UCette option fait en sorte que la sortie des commandes internes vers un tube ou redirigée vers un fichier soit en Unicode lorsque TCC départs. La commande :

 

OPTION //UnicodeSortie=Oui | aucune

peut être utilisé à tout moment pour basculer entre la sortie Unicode et ASCII.

 

/U8Cette option fait en sorte que la sortie des commandes internes vers un tube ou redirigée vers un fichier soit en UTF-8 lorsque TCC départs. La commande :

 

OPTION //UTF8Sortie=Oui | aucune

peut être utilisé à tout moment pour basculer entre la sortie UTF-8 et ASCII.

 

/VDit TCC pour gérer le CMD syntaxe !nomvar! comme une expansion retardée de %nomvar. Depuis que CMD, contrairement à TCC, ne prend pas en charge l'expansion retardée des références de variables dans le %nomvar% format, il a introduit un format spécial !nomvar! notation. En utilisant /V raconte simplement TCC pour gérer cette syntaxe comme alternative à %nomvar% or %nomvar or %[nom de la variable].

 

/XCette option force TCC modifier le fonctionnement du MD (MKDIR) pour créer automatiquement tous les répertoires intermédiaires nécessaires lorsqu'elle crée un nouveau sous-répertoire. Son effet est le même que l'ajout d'une option /S à tous MD (MKDIR) commandes. Cette option est incluse pour des raisons de compatibilité avec CMD, où il active également d’autres options. Cependant, dans TCC ces options sont déjà activées par défaut.

 

/C commander   or

/K commander   or

commander

Une seule de ces options peut être utilisée à préciser pour TCC ce qu'il doit faire après le démarrage et ce qu'il doit faire une fois terminé commander. Command sera exécuté après le automatique TCC programme de démarrage TCSTART, mais avant qu'une invite ne s'affiche. Command peut être n'importe quel alias valide, commande interne ou externe ou fichier batch, y compris les paramètres.

 

/ZCourir TCC en mode "restreint". Cela serait généralement utilisé dans un mode "kiosque", ou lorsque l'utilisateur exécute des fichiers batch packagés et que le développeur ne souhaite pas qu'il exécute des commandes arbitraires sur la ligne de commande. Les commandes internes pouvant être exécutées en mode restreint sont :

 

ACTIVER

BIP

BREAK

NOUS CONTACTEZ

ANNULER

Adhésion

CASEALL

CD

CDD

CHDIR

COULEUR

COMMENTAIRE

DATES

DEFAULT

RETARD

DO

BOITE DE TIRAGE

LIGNE DE TRACTION

LIGNE DE TRAÇAGE

ECHO

ÉCHOERR

ÉCHOS

ÉCHOSERR

ENDLOCAL

INTERRUPTEUR DE FIN

SAUF

POUR

GOSUB

GOTO

IF

IFF

CLÉ D'ENTRÉE

CONTRIBUTION

MSGBOX

ON

Menu OSD

PAUSE

PLAYAVI

JOUER SON

popd

pushd

BOÎTE DE REQUÊTE

QUITTER

REM

RETOUR

SCRPUT

SET

SETARRAY

setlocal

SHIFT

La START

INTERRUPTEUR

BARRE DES TÂCHES

DIALOGUE DES TÂCHES

TEXTE

MINUTEUR

TITRE

PAIN GRILLÉ

VBIP

VÉRIFIER

FENÊTRE

 

 

 

 

 

Toutes les autres options de démarrage doivent être placées avant commander, Parce TCC traitera les personnages après commander comme paramètres pour commander et non comme options de démarrage supplémentaires.

 

If commander est précédé de /C, TCC exécutera commander puis quittez, en revenant au programme parent ou au bureau sans afficher d'invite.

 

Le /K l'interrupteur n'a aucun effet. L'utiliser revient à placer commander (sans ni l'un ni l'autre /C ni /K) à la fin de la ligne de commande de démarrage. Il est inclus uniquement pour des raisons de compatibilité avec CMD.

 

Exemple 1

 

Supposons que vous exécutiez la ligne de commande ci-dessous :

 

c:\TCMD\TCC.exe c:\TCMD\start.btm

 

Les événements ci-dessous se dérouleront dans l'ordre indiqué :

 

1Windows départs c: \TCC\TCC.exe
2TCC s'initialise à partir de
1er choix:c: \TCC\TCMD.INI
2ème choix:TCMD.INI dans le répertoire "%programdata\JP Software\Take Command Répertoire 28"
3e choix:TCMD.INI dans le répertoire %localappdata%.
3.1Si le fichier d'initialisation a été trouvé, et il contient la directive

TCStartPath=c:\début

et l'un des fichiers

c:\start\tcstart.btm

c:\start\tcstart.bat

c:\start\tcstart.cmd

c:\start\tcstart.exe

c:\start\tcstart.com

existe, ce fichier est exécuté par TCC.

3.2Si aucun fichier d'initialisation n'a été trouvé à l'étape 2, or le fichier d'initialisation ne contient pas le TCStartPath directive, ou la valeur de la directive est c: \TCCEt un TCLa START le programme se trouve dans le répertoire c: \TCC, il est exécuté par TCC
4TCC exécute c:\tcmd\start.btm (ou, s'il n'est pas trouvé, il affiche un message d'erreur).
5TCC affiche l'invite de commande, à moins qu'un EXIT la commande a été exécutée dans c:\tcmd\start.btm, se terminant TCC.

 

Exemple 2

 

La ligne de commande ci-dessous, lorsqu'elle est exécutée par TCC, CMD, la boîte de dialogue RUN, ou un raccourci, démarre TCC, sélectionnez les alias locaux, exécutez n'importe quel TCSTART fichier que vous avez créé, exécutez le fichier PROCESS.BTM, et sortez. Aucune invite ne sera affichée par cette session :

 

c:\tcmd28\tcc.exe /la /cc:\tcmd28\process.btm