Passer au contenu principal

Take Command v15 bêta publique, partie 3

Aujourd'hui, je vais aborder les commandes internes mises à jour dans Take Command 15.0. (Vous pouvez consulter la liste complète des fonctionnalités de la version 15 dans la section Nouveautés de la version 15 de l'aide en ligne.)

Commandes mises à jour :

CD

Si la directive TCMD.INI «EverythingSearch» est définie, le CD utilisera «Everything Search» (http://www.voidtools.com) au lieu de JPSTREE.IDX pour les recherches de répertoire floues. Everything Search est légèrement plus rapide, mais ne fonctionnera que sur les lecteurs NTFS locaux. Définir EverythingSearch équivaut à définir FuzzyCD=3 (*name*), sauf si vous utilisez des expressions régulières.

CDD

Si la directive TCMD.INI «EverythingSearch» est définie, CDD utilisera «Everything Search» (http://www.voidtools.com) au lieu de JPSTREE.IDX pour les recherches de répertoire floues. Everything Search est légèrement plus rapide, mais ne fonctionnera que sur les lecteurs NTFS locaux. Définir EverythingSearch équivaut à définir FuzzyCD=3 (*name*), sauf si vous utilisez des expressions régulières.

COPY

Si vous spécifiez les options /C, /CF, /R, /U ou /UF, COPY ajoutera un ! au spécificateur de copie si la cible existe et est en cours d'écrasement. Par exemple:

[d:\] copier le fichier1, le fichier2
fichier1 =>! fichier2

Si l'option EverythingSearch est définie, COPY n'essaiera pas de mettre à jour JPSTREE.IDX pour les lecteurs NTFS locaux.

L'option /N ne crée plus de sous-répertoires vides lorsqu'elle est utilisée avec /S.

DEL

Si l'option EverythingSearch est définie, DEL n'essaiera pas de mettre à jour JPSTREE.IDX pour les lecteurs NTFS locaux.

Sauvegardes

Prend désormais en charge le redirecteur OpenAFS 1.7.x pour récupérer l'utilisation de l'espace disque.

IF

Si la directive TCMD.INI « DupBugs » (OPTION / Démarrage / « Bugs CMD.EXE en double ») a été définie, le comportement IF est différent dans un groupe de commandes dans un fichier batch. S'il y a plusieurs lignes de commande dans le groupe de commandes, un IF échoué ignorera désormais uniquement le reste des commandes sur cette ligne. Les commandes sur les lignes suivantes seront toujours exécutées.

IFTP

/EP – Utiliser le mode passif étendu. (Fonctionne avec FTP et FTPS, mais pas SFTP.)

/IPv6 – Par défaut, IFTP attend une adresse IPv4 pour l'hôte local et distant et créera un socket IPv4. L'option /IPv6 indique à IFTP d'utiliser IPv6 à la place. (Fonctionne avec les connexions FTP, FTPS et SFTP.)

/PR=”nnn” – Lors de l’utilisation du mode actif, IFTP utilise n’importe quel port disponible pour écouter les connexions entrantes du serveur. Vous pouvez remplacer ce comportement en définissant /PR (PortRange) sur une valeur contenant la plage de ports que la classe écoutera. La plage est fournie comme début-fin, par exemple : « 1024- » représente tout ce qui est supérieur à 1024, « 1024-2048 » représente les ports entre 1024 et 2048 inclus, « 4000-4010, 50000-50010 » représente les ports entre 4000 et 4010 ou entre 50000 et 50010. (Fonctionne avec FTP et FTPS, mais pas SFTP.)

/Z[n] – Utiliser la compression Zlib. Vous pouvez éventuellement définir le niveau de compression (0-9 ; la valeur par défaut est 7). La compression Zlib doit être activée sur le serveur et ne fonctionnera qu'avec les connexions FTP et FTPS (pas SFTP).

JACASSER

/F "filename" – Envoie un fichier à la cible spécifiée.

MD

Si l'option EverythingSearch est définie, MD n'essaiera pas de mettre à jour JPSTREE.IDX.

MOVE

Si vous spécifiez les options /C, /CF, /R, /U ou /UF, MOVE ajoutera un ! au spécificateur de déplacement si la cible existe et est en cours d'écrasement. Par exemple:

[d:\] déplacer le fichier1, le fichier2
fichier1 ->! fichier2

/G – Affichera désormais le % déplacé même si Windows effectue un changement de nom (qui peut être une copie et une suppression en interne).

Si l'option EverythingSearch est définie, MOVE n'essaiera pas de mettre à jour JPSTREE.IDX pour les lecteurs NTFS locaux.

OPTION

OPTION vous permet désormais de définir « Auto SSL » pour SMTP (c'est-à-dire SENDMAIL et SENDHTML).

Menu OSD

OSD vous permet désormais de contrôler jusqu'à 10 écrans OSD simultanés. (OSD vous permet de créer n'importe quel nombre de fenêtres, mais vous ne pouvez fermer que celles que vous avez étiquetées de 0 à 9.) Il existe deux nouveaux commutateurs :

/C=n – Fermez la fenêtre OSD n (0-9). /C=n doit être le seul argument de l'OSD.

/ID=n – Ouvrez la fenêtre OSD n (0-9). /ID doit être le premier argument de l'OSD.

Si vous ne spécifiez pas de /ID, l'OSD affichera par défaut la fenêtre 0.

BRANCHER

PLUGIN accepte désormais plusieurs arguments de nom de plugin. (La nouvelle syntaxe devrait toujours prendre en charge les commandes utilisant l'ancienne syntaxe.) La syntaxe est la suivante :

PLUGIN [/B /C /F /I /K /L /P /U /V] plugin…

Print

PRINT accepte désormais les entrées redirigées et redirigées à envoyer à l'imprimante. S'il n'y a pas de nom de fichier, PRINT lira depuis STDIN, créera un fichier temporaire et l'enverra à l'imprimante.

PROMPT

~ – Nouveau métacaractère (remplace P). Si la variable d'environnement HOME (ou HOMEDRIVE + HOMEPATH) existe, TCC comparera la variable au début du chemin actuel. S'ils correspondent, TCC remplacera ~ pour la partie variable. (S'ils ne correspondent pas, ~ est traité comme un P.)

Par exemple :

[c:\] définir home=c:\users\myself
[c:\] set prompt=[$~] [c:\] cd \users\myself\downloads
[~\téléchargements]

RD

Si l'option EverythingSearch est définie, RD n'essaiera pas de mettre à jour JPSTREE.IDX pour les lecteurs NTFS locaux.

REN

Si l'option EverythingSearch est définie, REN n'essaiera pas de mettre à jour JPSTREE.IDX pour les lecteurs NTFS locaux.

ENVOYERHTML

/= (boîte de dialogue de commande) – Ajout de l'option BCC:.

/SMTP=server – Remplace le serveur SMTP par défaut à utiliser pour envoyer du courrier.

/USER=adresse – Remplace le compte de messagerie par défaut à utiliser pour envoyer du courrier.

La commande OPTION vous permet désormais de définir « Auto SSL » pour SENDHTML.

ENVOYER UN MAIL

/= (boîte de dialogue de commande) – Ajout de l'option BCC:.

/SMTP=server – Remplace le serveur SMTP par défaut à utiliser pour envoyer du courrier.

/USER=adresse – Remplace le compte de messagerie par défaut à utiliser pour envoyer du courrier.

La commande OPTION vous permet désormais de définir « Auto SSL » pour SENDMAIL.

SYNC

Si l'option EverythingSearch est définie, SYNC n'essaiera pas de mettre à jour JPSTREE.IDX pour les lecteurs NTFS locaux.

TAR

/TEST – Teste l'intégrité du fichier TAR (en-tête et contenu). Toutes les erreurs seront affichées sur STDERR.

TUYAU

TPIPE utilise une nouvelle version du moteur de canal de texte. Il y aura un certain nombre d'options TPIPE supplémentaires dans la v15.

Les filtres Grep autorisent désormais les modèles Unicode (lorsque le mode de prise en charge UTF-8 est activé).

Le filtre fractionné autorise désormais les noms de fichiers Unicode et les modèles de rupture de fichiers Unicode.

Suppression de l'aide rapide (complètement inutile) de TPIPE. Un « TPIPE/?" appelle désormais l'aide en ligne de TPIPE.

/BUFFERSIZE – Définit la taille du tampon pour le filtre de recherche/remplacement précédent. (La valeur par défaut est 4096.)

/taille du tampon=n

/EDITDISTANCE – Définit le seuil de distance d'édition pour le filtre de recherche/remplacement précédent. (La valeur par défaut est 2.)

/editdistance=n

/DATABASE – Ajoute un filtre de type base de données.

/database=Mode,GenerateHeader,Timeout,Connection,InsertTable,FieldDelimiter,Qualifier

Mode
0 Sortie délimitée
1 Largeur fixe
2XML
3 Insérer un script

GenerateHeader – Génère des informations d’en-tête lorsque True.

Timeout – Délai d’expiration de la commande SQL en secondes.

ConnectionStr – La chaîne de connexion à la base de données.

InsertTable – Le nom de la table d'insertion.

FieldDelimiter – La chaîne à utiliser entre les colonnes.

Qualificateur – La chaîne à utiliser autour des valeurs de colonne de chaîne.

/SELECTION – Ajout d’options supplémentaires pour les types de filtres de restriction. (Les filtres de restriction nécessitent des sous-filtres pour avoir un effet.)

/selection=Type,Locate,Param1,Param2,MoveTo,nDelimiter,CustomDelimiter,HasHeader[,ProcessIndividually] Les nouvelles options de type sont :

1 Restreindre les lignes
2 Restreindre les colonnes
3 Restreindre aux octets
4 Restreindre aux champs délimités (CSV, Tab, Pipe etc.)

La nouvelle option ProcessIndividually spécifie s'il faut appliquer des sous-filtres à chaque champ CSV ou Tab individuellement (1), ou aux champs sous la forme d'une valeur de chaîne (0). Le défaut est faux.

/MATHS – Ajoute un filtre de type mathématique. La syntaxe est :

/maths=opération,opérande

opération – l’opération à effectuer
0+
1 -
2 *
3 div (le reste est ignoré)
4 mod (le reste après division)
5 fois
6 et
7 ou
8 non
9 décalage vers la gauche (0 inséré)
10 décalage à droite (0 inséré)
11 tourner à gauche
12 tourner à droite

opérande – l'opérande à utiliser

/PERL – Définit les options de correspondance Perl pour le filtre de recherche/remplacement immédiatement précédent.

/perl=BufferSize,Greedy,AllowComments,DotMatchesNewLines

BufferSize – La taille maximale du tampon à utiliser pour les correspondances. Toute correspondance doit tenir dans ce tampon, donc si vous souhaitez faire correspondre des morceaux de texte plus grands, augmentez la taille de ce tampon en conséquence. La valeur par défaut est 4096.
Gourmand – Si le modèle trouve la correspondance la plus longue (gourmande) ou la correspondance la plus courte. La valeur par défaut est fausse.
AllowComments – Autorise les commentaires dans le modèle Perl. La valeur par défaut est fausse.
DotMatchesNewLines – Autorise l'opérateur « . » à faire correspondre tous les caractères, y compris les nouvelles lignes. La valeur par défaut est vraie.

/REPLACELIST – Ajoute une liste de recherche et de remplacement, en utilisant les paires de recherche et de remplacement du fichier spécifié.
/replacelist=Type,MatchCase,WholeWord,CaseReplace,PromptOnReplace,FirstOnly,SkipPromptIdentical,Simultaneous,LongestFirst,Filename
Type :

0 Remplacer
1 modèle (ancien style)
2 On dirait
3 Modifier la distance
Modèle 4 perles
5 Bref modèle
Modèle de 6 mots

MatchCase – Correspond à la casse lorsqu'il est défini sur 1, ignore la casse lorsqu'il est défini sur 0

WholeWord – Fait correspondre des mots entiers uniquement lorsqu'il est défini sur 1

CaseReplace – Remplace par la casse correspondante lorsqu'il est défini sur 1

PromptOnReplace – Invite avant le remplacement lorsqu'il est défini sur 1

FirstOnly – Si 1, remplace uniquement la première occurrence

SkipPromptIdentical – Si 1, ne vous embêtez pas à demander si le texte de remplacement est identique à l’original.

Simultané – Si 1, toutes les chaînes de recherche sont analysées simultanément plutôt que consécutivement. (Ceci est utile si les chaînes de recherche et les chaînes de résultats se chevauchent.)

LongestFirst – Si 1, recherche les phrases longues (les plus spécifiques) avant les phrases courtes (les moins spécifiques) – ceci est généralement utilisé pour les traductions.

Nom de fichier – Le fichier à partir duquel charger les paires recherche/remplacement. Si l'extension du fichier est .XLS ou .XLSX, le fichier est supposé être au format Excel, si l'extension est .TAB, le fichier est supposé avoir des valeurs délimitées par des tabulations et toute autre extension (y compris .CSV) est supposée avoir Valeurs séparées par des virgules.

Le nom de fichier peut contenir des variables d'environnement entourées de signes %, par exemple. %TEMP%\monfichier.txt. TPIPE corrige les barres obliques inverses doublées.

/SCRIPT – Ajoute un filtre de script ActiveX. La syntaxe est :

/script=langue,délai,code

langue : la langue du script
timeout : le délai d'expiration de la commande en secondes
script : Le code

/STARTSUBFILTERS – Les filtres suivants sont créés en tant que sous-filtres, jusqu'à la fermeture /ENDSUBFILTERS. Les sous-filtres permettent à un groupe de filtres d'agir sur une partie restreinte du texte entier sans affecter l'ensemble du texte. Par exemple, un filtre « Restreindre aux champs délimités » (CSV, Tabulation, Pipe, etc.) peut sélectionner une plage de champs CSV, puis un filtre de recherche/remplacement peut fonctionner JUSTE sur le texte restreint.

/ENDSUBFILTERS – Termine les sous-filtres définis par le /STARTSUBFILTERS précédent.

SUPER

/TEST – Teste l'intégrité du fichier TAR (en-tête et contenu). Toutes les erreurs seront affichées sur STDERR.

DÉZIPPER

/TEST – Teste l'intégrité du fichier ZIP (en-tête et contenu). Toutes les erreurs seront affichées sur STDERR.

VOIR

VIEW a désormais la possibilité d'afficher les fichiers CSV sous forme de tableaux. Les fichiers CSV sont généralement utilisés pour représenter des données tabulaires, où chaque ligne du fichier représente une ligne d'un tableau. Chaque ligne contient le texte de chaque colonne de la ligne, séparé par une virgule (bien que d'autres caractères puissent être utilisés – par exemple une TAB).

Par défaut, VIEW reconnaîtra automatiquement les fichiers CSV et les affichera sous forme de tableau – où toutes les colonnes ont la même largeur (un peu comme une feuille de calcul). Bien que contrairement à une feuille de calcul, les largeurs de colonnes dans V sont fixes (déterminées par l'entrée la plus longue de la colonne) et ne peuvent pas être redimensionnées. Vous pouvez appuyer sur le bouton fléché à côté du nouveau bouton Mode CSV dans la barre d'outils pour personnaliser le comportement du CSV. Appuyez sur le bouton Mode CSV pour basculer entre le mode CSV et le mode texte standard.

ZIP

/TEST – Teste l'intégrité du fichier ZIP (en-tête et contenu). Toutes les erreurs seront affichées sur STDERR.